Contre les douleurs musculaires : froid ou chaud ?

Sommaire

Pour soulager les douleurs musculaires, deux solutions sont possibles : appliquer du froid ou au contraire, tirer profit des bienfaits de la chaleur.

Alors que choisir entre les deux ? Quel est le plus efficace selon les cas ? Réponses dans cette astuce.

Soulager ses douleurs musculaires avec la chaleur

L’utilisation de la chaleur a une véritable action physiologique :

  • Elle provoque une vasodilatation (dilatation des vaisseaux sanguins), qui favorise la circulation sanguine.
  • Le transport de l’oxygène et des éléments nutritifs est ainsi favorisé vers les cellules musculaires.
  • Les toxines produites par les muscles s’évacuent plus facilement.
  • Les muscles se décontractent.

 

 

La chaleur permet donc de soulager les douleurs musculaires, provoquées par le stress ou le maintien d'une position par exemple. Elle est ainsi idéale contre les crampes ou les courbatures.

Pour tirer profit des avantages de la chaleur, plusieurs options s’offrent à vous :

  • utilisation d’une bouillotte ;
  • application de patchs diffuseurs de chaleur : entre 6 et 15 € en pharmacie selon sa taille et sa forme ;
  • diffusion de chaleur via un sèche-cheveux.

Dans certains cas, il faut privilégier la chaleur au froid pour les douleurs musculaires :

  • si vous utilisez de la glace pour soulager une douleur musculaire et que vous vous mettez à grelotter ;
  • dans le cas de douleurs chroniques.

Utiliser les bienfaits du froid contre les douleurs

Le froid agit différemment de la chaleur contre les douleurs musculaires :

  • Il provoque une vasoconstriction : contraction des vaisseaux sanguins.
  • Cette vasoconstriction engendre une insensibilisation de la zone douloureuse. Par ce biais, la douleur diminue.

Le froid permet ainsi de diminuer une inflammation, de réduire les hématomes, les bosses, etc.

Pour utiliser le froid contre les douleurs, il suffit d’avoir des glaçons ou un pain de glace :

  • il est impératif de ne pas poser la glace au contact direct de la zone douloureuse : mettez-la dans un gant ou une serviette ;
  • Vous pourrez ensuite le laisser reposer sur la zone douloureuse.
  • En général, 20 minutes suffisent : l'effet antalgique est en effet assez rapide.

 

 

Vous avez également la possibilité d’avoir recours à la cryothérapie :

  • cela consiste à vous faire pulvériser du froid chez un kinésithérapeute :
  • pendant 30 à 90 secondes, il pulvérise du froid sous pression sur la zone douloureuse ;
  • quand la peau arrive à 0° C, la pulvérisation s’arrête ;
  • en 3 séances d’1 minute, un lumbago, une entorse ou une tendinite peuvent être soulagées.
Lire l'article Ooreka