Sommaire

La fasciculation désigne une contraction non volontaire et localisée de faisceaux musculaires. Ce phénomène peut survenir à différents endroits du corps.

Voyons plus en détails ce qu'est la fasciculation et comment y remédier.

Fasciculation : qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit de tressautements musculaires qui sont généralement mineurs et passent inaperçus :

  • certains sont normaux, d’autres sont le signes d’un trouble du système nerveux ;
  • les autres faisceaux musculaires contenus dans le muscle restent, eux, au repos.

Certains autres symptômes sont associés aux fasciculations :

Les fasciculations peuvent survenir dans tous les muscles à contractions volontaires. Cependant elles apparaissent le plus souvent au niveau des paupières, des bras, des jambes ou encore de la langue.

Causes de la fasciculation

Il existe plusieurs facteurs pouvant entraîner une contraction involontaire de faisceaux musculaires :

  • certaines maladies auto-immunes, comme le syndrome d’Isaac (affection rare caractérisée par une hyperactivité du nerf périphérique entraînant une contraction musculaire involontaire et persistante) ;
  • une overdose de stimulant, comme la caféine ou les amphétamines ;
  • un manque de certains nutriments dans l’alimentation, et notamment une carence en magnésium ;
  • l’exercice ;
  • le stress ;
  • certaines affections du système nerveux, comme une sclérose latérale amyotrophique, une myopathie, la maladie de Creutzfeldt-Jakob ou encore une amyotrophie spinale.

Fasciculation : quels traitements ?

Dans certains cas, ces tressautements musculaires passent tout seul :

  • s’ils persistent, il faut s’attaquer à leur cause pour les faire disparaître ;
  • ainsi, il est judicieux de traiter l’anxiété, le stress, la carence en magnésium, ou encore la fatigue, pour voir disparaître les fasciculations ;
  • il est aussi possible de prendre des anticonvulsivants ou encore des bêta-bloquants.

Ces pros peuvent vous aider