Sommaire

Des symptômes neurologiques qui apparaissent de manière brutale et se manifestent sur une période plus ou moins longue peuvent traduire l'existence d'une inflammation au niveau de la moelle épinière. Quelles sont les causes possibles de la myélite et comment se manifeste-elle ?

Myélite : qu'est-ce que c'est ?

La myélite correspond à une inflammation de la moelle épinière, la partie du système nerveux central qui part du centre du cerveau et se prolonge tout au long de la colonne vertébrale pour assurer la transmission des messages nerveux entre l'organe et les nerfs périphériques.

Ce phénomène altère la structure protectrice qui entoure les fibres nerveuses, la myéline. Différents symptômes se manifestent alors.

Symptômes

En fonction des zones de la moelle épinière touchées, différents signes vont accompagner la myélite :

  • des pertes de sensibilité, des fourmillements, des picotements, notamment dans les membres inférieurs ;
  • des sensations douloureuses au niveau du dos ;
  • une difficulté à contrôler les sphincters entraînant une incontinence, des difficultés à uriner, de la constipation, des sensations d'élimination incomplète... ;
  • des contractions musculaires ;
  • une faiblesse voire une paralysie temporaire ou permanente des jambes ;
  • de la fièvre...

Causes

Cette inflammation de la moelle épinière est observée dans diverses circonstances  :

Quels traitements réserver à la myélite ?

À ce jour, Il n'existe pas de traitement définitif de la maladie ; néanmoins, différentes approches vont permettre de freiner son évolution et de soulager les symptômes des malades :

  • l'administration de corticoïdes, médicaments aux propriétés anti-inflammatoires ;
  • des anti-douleurs ;
  • en cas de paralysie, la prise en charge des patients va consister à mobiliser les muscles pour éviter une fonte musculaire trop importante et à prévenir la formation d'escarres, ces plaies qui apparaissent chez les personnes alitées sur des longues périodes.

Ces pros peuvent vous aider