Sommaire

Quand on parle d'infiltration, on entend infiltration dans l’épaule, la hanche, le genou, le coude, etc. pour soulager les tendinites ou encore l’arthrose.

Cette technique d'infiltration peut également se faire dans la cheville. Nous faisons le point ensemble.

Infiltration : qu’est-ce que c’est ?

L’infiltration est un geste fréquent qui est proposé pour traiter un phénomène inflammatoire articulaire ou tendineux, de manière locale :

  • L’intervention consiste à injecter un médicament anti-inflammatoire au contact de la lésion rhumatologique.
  • Il s’agit le plus souvent d’un corticoïde.
  • Il peut aussi s’agir d’un anesthésiant local, destiné à faire disparaître la douleur.
  • L’infiltration se réalise sous imagerie de contrôle.

Infiltration à la cheville : dans quels cas la pratiquer ?

La cheville est une zone du corps plutôt fragile et surtout très sollicitée. Si bien que de nombreuses douleurs peuvent la concerner, et se localiser au niveau des articulations.

Ces douleurs articulaires peuvent être causées par : une fracture, une luxation, une entorse, une instabilité, une infection, une inflammation ou encore de l’arthrose.

L’infiltration de la cheville peut permettre de traiter ces différents troubles.

Complications lors d'une infiltration à la cheville

Les complications sont rares :

  • La plus sérieuse, mais la plus exceptionnelle aussi, est une infection (gonflement douloureux accompagné d'un ressenti de chaleur et de fièvre). Ces symptômes doivent vous alerter et il est recommandé d’en parler à votre médecin.
  • Plus fréquemment, le patient peut ressentir de la chaleur au niveau des joues qui rougissent, mais c’est un signe anodin qui disparaît généralement en 48 heures.
  • Le point de ponction peut être douloureux pendant quelques jours.

Après une infiltration, le patient ne ressent plus de douleurs et a tendance à solliciter les articulations de sa cheville de manière excessive. Faites attention, c’est là que les choses peuvent s’aggraver puisque la cheville reste fragile même si la douleur s’est estompée.

Il est donc recommandé de laisser les articulations de la cheville au repos, au moins pendant quelques heures !

Ces pros peuvent vous aider