Sommaire

La myoglobine est une protéine contenue en grande quantité dans les muscles cardiaques et squelettiques. Quel est son rôle et pourquoi la doser ? Réponses dans notre article.

Rôle de la myoglobine

La myoglobine est une protéine qui ressemble à l'hémoglobine dans sa structure. En effet, elle est constituée d'une partie protéique, la globine, et d'une partie non protéique, l'hème. La myoglobine a une coloration rouge, c'est elle qui donne leur couleur aux muscles. 

Sa structure en trois dimensions a été déterminée en 1957 par J.Kendrew et ses collaborateurs. 

La myoglobine est présente à l'intérieur des cellules des muscles cardiaques et squelettiques. Grâce à sa structure, des molécules d'oxygène peuvent se fixer à la myoglobine. Ainsi, elle apporte aux muscles cardiaques et squelettiques l'oxygène nécessaire à leur fonctionnement. 

Myoglobine : taux et dosage

Le dosage de la myoglobine ne fait pas partie du bilan sanguin de routine :

  • Son dosage s'effectue par simple prise de sang. Il n'est pas nécessaire d'être à jeun pour ce prélèvement.
  • Les taux de myoglobine normaux dans le sang sont très bas, puisque normalement elle se trouve dans les cellules : chez l'homme, 28-72 ng/mL et chez la femme, 25-58 ng/mL.
  • Toute destruction des cellules qui contiennent de la myoglobine entraîne une élévation de sa concentration dans le sang. Ainsi, en cas de souffrance musculaire, son taux augmente dans le sang.

La myoglobine est ensuite filtrée au niveau des reins et éliminée dans les urines. Son dosage urinaire s'appelle la myoglobinurie. La myoglobine est toxique pour les reins. En cas de taux sanguin élevé, il faut donc aussi vérifier la fonction rénale.

La concentration de myoglobine dans le sang augmente dès qu'il y a une destruction des cellules musculaires cardiaques ou squelettiques. Ces situations sont nombreuses et variées :

  • infarctus du myocarde ;
  • ischémie musculaire : privation en oxygène d'un muscle ;
  • myopathies : maladies génétiques des muscles ;
  • insuffisance rénale ;
  • traumatisme ;
  • après un effort intense et prolongé.

L'élévation de la myoglobine n'est pas spécifique. C'est-à-dire qu'observer un taux élevé de myoglobine ne permet pas de déterminer la cause de cette augmentation.

Zoom sur l'infarctus du myocarde

C'est l'indication médicale où le dosage de la myoglobine est le plus fréquent. L'infarctus du myocarde correspond à la mort d'une partie des cellules du muscle cardiaque (nécrose).

Cette nécrose est due à l'obstruction d'une ou plusieurs artères du cœur (les coronaires) : le sang ne circulant plus, les cellules privées d'oxygène meurent. C'est alors que le taux de myoglobine dans le sang monte.

La myoglobine augmente 2 à 3 heures après le début des symptômes (douleur thoracique, dans le bras gauche ou la mâchoire). Le retour à une valeur normale se fait dans les 24h.

Ces pros peuvent vous aider