Sommaire

Vous ressentez des douleurs musculaires ou articulaires ? Occasionnelles ou récurrentes, ces douleurs peuvent être soulagées par l'application d'un patch anti-douleur. Découvrons ensemble comment utiliser et choisir un patch anti-douleur.

Comment utiliser un patch anti-douleur ?

Utilisation et efficacité d'un patch anti-douleur

Vendus sans ordonnance, les patchs anti-douleur sont des dispositifs adhésifs permettant d'atténuer une douleur d'origine musculaire ou articulaire. Se présentant sous la forme d'un pansement à appliquer directement sur la zone de la douleur, les patchs anti-douleur soulagent efficacement de nombreuses douleurs comme :

  • Les courbatures, qui se manifestent par une sensation de fatigue musculaire ;
  • Les crampes, qui sont caractérisées par des contractions douloureuses et temporaires d'un muscle ;
  • Les torticolis, qui sont liés à des contractions musculaires involontaires et douloureuses au niveau du cou ;
  • Les lombalgies et lumbagos, qui désignent des douleurs apparaissant au niveau des lombaires, c'est-à-dire des douleurs ressenties dans le bas de la colonne vertébrale ;
  • Les tendinites et bursites, qui correspondent aux inflammations affectant respectivement les tendons et les bourses séreuses, des poches situées au niveau des articulations et permettant de lubrifier ces dernières ;
  • Les entorses, qui se définissent par un étirement des ligaments, tissus reliant les os au niveau des articulations ;
  • L'arthrose, qui est liée à une usure du cartilage recouvrant les extrémités des os au niveau des articulations ;
  • Les douleurs articulaires, qui peuvent survenir au niveau de différentes articulations comme le genou, le coude ou l'épaule ;
  • Les règles douloureuses, qui sont engendrées par une contraction douloureuse du muscle utérin.

 

Précautions d'emploi d'un patch anti-douleur

Avant d'utiliser un patch anti-douleur, il est important de suivre certaines précautions d'emploi pour éviter tout effet secondaire indésirable. Ces patchs à usage unique peuvent être :

  • Collés directement sur une peau propre, sèche et non recouverte de crème ;
  • Collés sur un vêtement ;
  • Glissés dans une bande-ceinture, permettant d'éviter les réactions cutanées pour les personnes ne supportant pas certains adhésifs.

Ces patchs ne sont pas destinés à être découpés, à l'exception de certains modèles de patchs qui en feraient mention dans leur notice d'utilisation.

Sans avis médical, ces patchs ne doivent pas être utilisés sur plusieurs parties du corps en même temps ou en parallèle de la prise d'un autre médicament. L'utilisation d'un patch anti-douleur est généralement autorisée à partir de 12 à 15 ans.

Comment choisir un patch anti-douleur ?

Vendus sans ordonnance, les patchs anti-douleur sont disponibles en pharmacies/parapharmacies, ainsi que sur Internet. Il existe différents types de patchs anti-douleur qui se différencient par leur mécanisme d'action, leur utilisation, leur zone d'application et leur durée d'efficacité.

Les patchs chauffants

Pourquoi utiliser un patch chauffant ?

Atténuant la douleur par diffusion de chaleur, les patchs chauffants ont une durée d'action de 8 heures en moyenne. Ces patchs contiennent différents principes actifs tels que du fer, du charbon, de l'eau ou encore des huiles essentielles. Au contact de l'air, ces principes actifs produisent de la chaleur qui va dilater les vaisseaux sanguins, permettant d'améliorer la circulation sanguine, l'oxygénation des muscles et des tissus, ainsi que l'évacuation des déchets de l'organisme. Ce mécanisme permet ainsi une décontraction des muscles et une diminution de la douleur.

Quand utiliser un patch chauffant ?

Les patchs chauffants sont préconisés lors de douleurs musculaires comme les courbatures, les crampes, les torticolis, les lombalgies, ou lors de règles douloureuses.

Les patchs froids

Pourquoi utiliser un patch froid ?

Moins présents sur le marché que les patchs chauffants, les patchs froids permettent d'atténuer les douleurs par diffusion de froid. Ils ont une efficacité de 6 heures en moyenne.À l'inverse de la diffusion de chaleur, ce procédé entraîne un rétrécissement des vaisseaux sanguins, qui peut s'avérer utile pour limiter les inflammations.

Quand utiliser un patch froid ?

Ils sont utilisés dans le cadre de douleurs et de blessures articulaires comme les tendinites, les bursites, les entorses ou encore l'arthrose. Ces patchs froids sont également utilisés lors de déchirures musculaires ou de claquages, c'est-à-dire lorsqu'il y a rupture des fibres musculaires composant un muscle.

Lire l'article Ooreka

Les patchs anti-inflammatoires

Pourquoi utiliser un patch anti-inflammatoire ?

Les patchs anti-inflammatoires sont composés d'un anti-inflammatoire non stéroïdien, c'est-à-dire d'un médicament permettant d'atténuer les douleurs et les inflammations. Les anti-inflammatoires utilisés dans ces patchs vont se diffuser et agir directement au niveau de la zone douloureuse. Ils ont une efficacité de 12 heures en moyenne.

Quand utiliser un patch anti-inflammatoire ?

Les patchs anti-inflammatoires sont utilisés pour traiter les douleurs et les blessures articulaires comme les tendinites, les bursites, les entorses ou encore l'arthrose. 

Lire l'article Ooreka

Les prix

  • Les patchs chauffants sont disponibles sous différentes formes en fonction de la zone douloureuse à soulager. Ils sont disponibles à l'unité, en boîte de 2 à 6 patchs, ou encore vendus avec une grenouillère ou une ceinture. Concernant le prix, une boîte de 4 patchs chauffants a un tarif qui varie entre 7 et 14 €.
  • Les patchs froids sont généralement vendus en boîte de 5 patchs à un prix qui varie entre 6 et 8 €.
  • Les patchs anti-inflammatoires sont généralement vendus en boîte de 5 patchs à un prix qui varie entre 8 et 11 €.