Sommaire

On parle de contusion osseuse en cas de lésion de l’os doublée d’une hémorragie interne. On distingue la contusion osseuse de la fracture car celle-ci traduit une rupture de la trame osseuse, ce qui n’est pas le cas dans la contusion. Mais, quelles sont au juste les caractéristiques de la contusion osseuse ? Quelles parties du corps sont les plus concernées par cette lésion ? Existe-t-il des traitements spécifiques ?

Qu'est-ce qu'une contusion osseuse ?

Les contusions osseuses sont des lésions osseuses relativement importantes. Généralement, elles font suite à un choc violent, le plus souvent survenu à l’occasion de la pratique d’un sport ou d’une chute. Il s’agit donc d’un traumatisme osseux mais sans fracture.

Bien qu’il n’y ait pas de fracture, l’os présente des microfissures voire un tassement.

Dans la contusion osseuse, l’os est généralement inflammé, en particulier au niveau du périoste, la partie la plus superficielle de l’os. Cette inflammation s’accompagne d’une hémorragie interne qui se produit sous le périoste.

 

Zones les plus concernées par les contusions osseuses

Les zones les plus touchées par les contusions osseuses sont celles qui sont le plus exposées aux traumatismes directs et aux compressions. Il s’agit généralement des membres inférieurs et plus précisément du genou.

Symptômes et diagnostic de la contusion osseuse

Le principal symptôme de la contusion osseuse est la douleur. Celle-ci est particulièrement vive à la pression. On évoque ce type de lésion suite en cas de douleurs persistant longtemps après le traumatisme. On retrouve également un gonflement de la zone concernée et parfois un changement de couleur de la peau qui deviendra rouge. Plus tard on retrouvera une ecchymose, la peau prenant alors une teinte jaune-vert.

Pour confirmer la contusion, une radiographie peut suffire. Néanmoins, on peut aussi réaliser une IRM car, étant donné l’absence de fracture, toutes les contusions osseuses ne sont pas forcément visibles à la radiographie.

La radiographie reste utile pour détecter d’éventuels petits arrachements osseux. Quoi qu’il en soit, il est essentiel de bien poser le diagnostic pour pouvoir espérer mettre en place un traitement adapté et maximiser les chances de guérison.

Prise en charge des contusions osseuses

Immédiatement après la contusion, il est recommandé d’appliquer de la glace une dizaine de minutes trois fois par heure pour limiter l’hémorragie interne et réduire l’œdème et la douleur. La zone touchée doit ensuite être mise au repos pendant au moins 24 heures.

Même si la contusion évolue généralement spontanément vers la guérison, il est préférable de consulter un médecin. Celui-ci prescrira des anti-inflammatoires (ibuprofène, naproxène, etc.) si la douleur est particulièrement importante et qu’il faut faire le nécessaire pour la soulager. Il est également possible qu’il préconise le port d’un plâtre en résine pour maintenir la zone immobile et accélérer la guérison.

En fonction de l’importance de la lésion, la guérison peut prendre de quatre à six semaines à quelques mois pour guérir. Si la personne marche malgré la contusion, les délais de consolidation seront supérieurs.

Il est envisageable de prendre de la glucosamine pour favoriser la guérison.

Ces pros peuvent vous aider