Sommaire

L'impossibilité de fermer complètement un œil, reflétée par le signe de Souques, peut témoigner d'un problème de santé sérieux. Découvrons-en plus à ce sujet.

Signe de Souques : qu'est-ce que c'est ?

Le signe de Souques, ou signe des cils de Souques, est un élément caractéristique s'affichant sur le visage des personnes souffrant d'une paralysie faciale. Celle-ci concerne le plus souvent une moitié du visage. Le patient a du mal à fermer parfaitement la paupière lorsque le médecin l'invite à le faire. Les cils de l’œil du côté paralysé vont donc paraître plus longs : cette particularité correspond au signe de Souques.

Signe d'une paralysie faciale

Le signe de Souques témoigne d'une paralysie faciale, c'est-à-dire d'une incapacité à contracter les muscles du visage, partiellement ou complètement, le plus souvent sur une seule moitié de la face. Elle est liée à une atteinte du nerf facial, le plus souvent dans sa portion située à l'extérieure du cerveau : on parle alors de paralysie faciale périphérique. Mais parfois, la portion du nerf endommagée se trouve dans le cerveau, il s'agit alors d'une paralysie faciale centrale.

Le signe de Souques est généralement présent en cas de paralysie faciale périphérique. Il est plus rarement rencontré dans les paralysies faciales centrales, qui se limitent le plus souvent au bas du visage.

Signe insuffisant pour distinguer la nature de la paralysie faciale

Pour distinguer ces deux types de paralysies faciales sans erreur possible, il faut faire appel à un autre signe qui permet de les distinguer à coup sûr. Il s'agit du signe de Bell : le patient ne peut pas fermer son œil du côté paralysé, celui-ci remonte vers le haut et l'extérieur lorsqu'il s'y essaie et ce, uniquement en cas de paralysie faciale périphérique.

 

Signe de Souques : causes infectieuses

Le signe de Souques peut être l'un des signes révélateurs de différentes pathologies ou traumatismes. Dans de nombreux cas, il n'est cependant pas possible de trouver une origine précise, on parle alors de paralysie faciale aiguë idiopathique.

Certaines maladies d'origine infectieuse peuvent s'accompagner du signe de Souques :

  • un zona de l'oreille, provoqué par une réactivation du virus de la varicelle, les douleurs sont alors très intenses, et une éruption de petites vésicules est visible au niveau de l'oreille ;
  • le SIDA ;
  • la maladie de Lyme, transmise par une piqûre de tique ;
  • une méningite ;
  • les oreillons...

Causes non infectieuses liées au signe de Souques

En dehors d'une infection virale ou bactérienne, le signe de Souques peut apparaître dans d'autres circonstances :

  • suite à un traumatisme qui a endommagé le nerf facial : fracture du crâne au niveau du rocher, situé à la base de l'os temporal, coup au niveau du visage, problème lors d'une intervention chirurgicale... ;
  • lors du développement d'une tumeur au voisinage du nerf facial ;
  • en cas d'inflammation du nerf facial, consécutive à une maladie comme le diabète, le syndrome de Guillain-Barré, la sclérose en plaque ou à une exposition à des produits toxiques.

Face à la sévérité de certaines situations, le signe de Souques ne doit pas être négligé et doit amener à consulter son médecin.

Ces pros peuvent vous aider