Déchirure des ligaments

Écrit par les experts Ooreka

La déchirure des ligaments est une entorse dite grave.

La déchirure musculaire peut concerner plusieurs zones :

Déchirure des ligaments : entorse de l'articulation

Schéma déchirure du ligament

Les ligaments ont pour mission l'union et le maintien des os entre eux.

Ces bandes de tissu conjonctif sont très résistantes, mais peu élastiques.

Une déchirure ligamentaire a lieu :

  • lorsqu'un mouvement articulaire brutal dépasse l'amplitude normale et que le ligament ne parvient pas à retenir l'articulation ;
  • son manque d'élasticité l'amène à se déchirer voire à s'arracher complètement.

Articulations plus sujettes à la déchirure des ligaments

La cheville est l'articulation la plus sujette aux entorses :

  • lorsqu'elle est victime d'une entorse grave, c'est le ligament latéral externe de la cheville qui se déchire ;
  • dans ce cas, le pied part en dedans.

Les autres articulations sujettes aux entorses sont :

  • les genoux ;
  • les coudes ;
  • les poignets.

Ces articulations subissent généralement des entorses bénignes, sans rupture ligamentaire.

Causes d'une déchirure des ligaments : mouvement violent

La déchirure ligamentaire peut être due :

  • à un mouvement articulaire involontaire particulièrement violent :par exemple, le pied se tord en dérapant sur le bord d'un trottoir ;
  • à un mouvement volontaire, mais mal géré : une prise d'appui brusque dans un sport où les changements de direction sont nombreux (basket, ultimate, football, etc.) ;
  • à un choc direct au niveau de la surface articulaire : des chocs parfois légers peuvent entraîner des lésions ligamentaires lorsque l'articulation a été fragilisée par des entorses antérieures ;
  • au stress portant sur un choix trop grand à effectuer :
    • la cheville décode et se « foule » avec une possible rupture ligamentaire à la clé ;
    • l'intensité de la blessure à la cheville est proportionnelle à l'intensité du conflit émotionnel.

Besoin de mutuelle santé? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles

Déchirure ligaments : des facteurs déclenchants

Les éléments qui vont favoriser ce type de lésions sont :

  • un échauffement musculaire négligé ;
  • un entraînement insuffisant ou au contraire un surentraînement ;
  • une fatigue musculaire ;
  • un matériel inadapté ;
  • un terrain accidenté (pour l'entorse de la cheville).

Déchirure ligamentaire : ressentie physiquement

Au moment de la déchirure, on perçoit un craquement ou on sent la déchirure se faire.

La douleur est simultanée, intense et entraîne une impotence fonctionnelle plus ou moins marquée.

La déchirure ou l'arrachement ligamentaire entraîne des mouvements articulaires anormalement amples et une instabilité.

En effet, l'articulation concernée n'est plus maintenue par le ligament qui joue habituellement un rôle de stabilisateur.

Signes cliniques de la déchirure

À l'examen clinique, on pourra observer, outre cette amplitude anormale :

  • une articulation douloureuse ;
  • un gonflement très important (œdème) ;
  • un hématome.

Il n'est pas toujours possible de déceler une déchirure ligamentaire et il faudra dans certains cas procéder à des examens complémentaires :

  • échographie ;
  • radiographie pour déceler un éventuel arrachement osseux.

Besoin de mutuelle santé? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles

Autres sujets sur Ooreka


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
LM
laurence maron

coach de vie, couple, celibat valence 26 drome ard | gaillard maron eirl coach amour look drome ardeche

Expert

christophe leblond

phytothérapie, aromathérapie et compléments alimentaires | www.phyto-soins.com

Expert

gisèle watbled

sophrologue, expert: acouphène,sommeil, parkinson | cabinet de consultation sophrovie.g.w.

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Produits



Pour aller plus loin


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.