Lombalgie

Écrit par les experts Ooreka

La lombalgie est une douleur très fréquente qui se manifeste parfois par un lumbago.

La lombalgie est une douleur localisée au niveau des vertèbres lombaires qui constituent la partie inférieure de la colonne vertébrale (ou rachis).

Lombalgie : une colonne vertébrale très sollicitée

Du fait de sa localisation, la colonne lombaire est soumise à de nombreuses contraintes mécaniques :

  • contraintes liées au poids des autres vertèbres qui reposent au-dessus (7 vertèbres cervicales et 12 vertèbres dorsales) ;
  • contraintes liées aux forces qui viennent des appuis au sol (depuis les pieds jusqu'au sacrum en passant par les genoux et les hanches) ;
  • contraintes liées aux organes digestifs, urinaires et gynécologiques de la région (les organes sont reliés aux structures lombaires avoisinantes).

À cela s'ajoutent des contraintes d'ordre psychoémotionnel, inhérentes à tout être humain.

Étant fréquemment sollicitée, la zone lombaire est fréquemment douloureuse en cas de problème.

La lombalgie simple : 3 types de lombalgie

Une lombalgie classique n'est pas grave à proprement parler ; c'est même une étape transitoire et naturelle du vieillissement du rachis.

Pourtant, elle peut aussi être beaucoup plus handicapante et évoluer de diverses façons : dans ce cas, ce sont souvent les muscles qui sont à l'origine de la douleur.

Il existe 2 types de douleurs lombaires : mécaniques (douleurs apparaissant dans la journée qui peuvent être calmées par le repos) et inflammatoires (douleurs nocturnes, elles ne peuvent pas être calmées par le repos).

Ces 2 types de douleurs peuvent se manifester de 3 manières différentes.

LES 3 TYPES DE LOMBALGIE SIMPLE
TYPES DE LOMBALGIE EXPLICATIONS
Lombalgie aiguë Lombalgies d'apparition récente (généralement moins d'une semaine) et qui prennent le plus souvent le nom de lumbago.
Lombalgie chronique
  • Douleurs lombaires qui durent plus de 3 mois.
  • Elles sont généralement dues à des tensions musculaires qui ne peuvent plus s'adapter.
Lombalgie récidivante Douleur lombaire récurrente qui revient à intervalles plus ou moins réguliers sans que la cause soit facilement identifiée par le malade. Ce type de lombalgies peut se répéter pendant des années durant si rien n'est fait.

Bon à savoir : pour apprendre à mieux connaître son dos et la lombalgie, l'Assurance maladie propose une application gratuite « Activ'Dos » disponible sur smartphone.

D'autres types de lombalgies : les cas plus graves

D'autres lombalgies peuvent se révéler plus graves.

Dans 10 à 15 % des cas, on leur trouve une origine plus problématique :

  • infection ;
  • fracture ;
  • hernie ;
  • malformation ;
  • tumeur, etc.

Ces lombalgies sont généralement prises en charge par le corps médical.

Lorsqu'elles sont liées à des maladies spécifiques (une inflammation telle qu'une méningite, par exemple), c'est le traitement de la maladie qui permet de soigner la douleur.

Besoin de mutuelle santé? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles

Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !