Naturopathie et douleurs musculaires

Écrit par les experts Ooreka

Les avantages de la naturopathie.

En plus de la médecine classique, certains traitements naturels peuvent être utilisés pour soigner les douleurs musculaires :

Naturopathie : soulage et guérit les douleurs musculaires

La naturopathie permet de traiter naturellement toutes sortes de maux.

Pour les douleurs musculaires, la naturopathie se révélera non seulement utile pour :

  • les soulager ;
  • favoriser la rémission des blessures un peu plus graves.

Comme souvent, l'alimentation jouera un rôle important et la naturopathie sera de bon conseil dans ce domaine.

Le repos, lui, reste toujours recommandé.

Douleurs musculaires : alimentation et naturopathie

Régime alimentaire

Une bonne alimentation va favoriser la rémission des douleurs musculaires.

De façon générale, une mauvaise alimentation :

  • entraîne l'accumulation des toxines ;
  • intoxique peu à peu l'organisme qui sera moins à même de bien se régénérer.

L'idéal est donc de consommer des aliments issus de l'agriculture biologique, pauvre en toxines et en graisses.

Cela revient à limiter autant que possible la consommation de :

  • viandes (porc en particulier) ;
  • aliments frits ;
  • sucres rapides ;
  • alcool ;
  • laitages ;
  • café.

Par ailleurs, boire beaucoup d'eau (de source) est recommandé.

Douleurs musculaires : ce que préconise la naturopathie

Différents remèdes peuvent être employés pour plusieurs types de douleurs musculaires, en voici quelques exemples :

  • vitamine C :
    • utile pour soulager les douleurs musculaires qui surviennent suite à un effort intense ;
    • favorise également la récupération après une activité particulièrement importante
    • prendre jusqu'à 500 mg de vitamine C ;
  • oligo-éléments : 1 ampoule de cuivre le matin et 1d'or le soir pour une action anti-inflammatoire ;
  • silicium organique : 3 cuillères à soupe quotidiennes de G5.

Il est aussi recommandé d'utiliser :

  • la poche de glace sur les muscles lésés ;
  • l'application de chaud (bouillotte, voire sèche-cheveux) sur les muscles contractés (lumbago, torticolis, crampes) et les douleurs chroniques.

Soigner les crampes en naturothérapie

Avant toute chose, il faut boire beaucoup d'eau (1,5 litre) afin d'hydrater et de reminéraliser l'organisme (apport de potassium et de magnésium, notamment avec Hépar).

Les crampes peuvent être soulagées par des préparations phytothérapeutiques simples, à faire préparer chez un herboriste ou à rassembler soi-même :

  • 20 g d'aubépine ;
  • 20 g de passiflore ;
  • 20 g de cassis ;
  • 20 g d'ulmaire ;
  • 10 g de stigmates de maïs ;
  • 10 g de salsepareille.

Prendre une cuillère à café de la préparation et laisser infuser 10 minutes dans l'équivalent d'une tasse d'eau bouillante : boire 3 tasses par jour en dehors des repas.

Besoin de mutuelle santé? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles

Préparations pour crampes au pied et à la jambe

Pour les crampes au pied et surtout les crampes à la jambe, il est recommandé de faire des compresses d'arnica :

  • laisser macérer une poignée de plante (entière et séchée) dans de l'alcool dans un récipient hermétique ;
  • filtrer puis conserver dans un récipient clos ;
  • au moment où on souhaite l'utiliser, mélanger 20 gouttes à 10 fois le volume en eau avant d'appliquer en compresse.

Il est également possible :

  • de masser les zones atteintes avec de l'huile de millepertuis. ;
  • d'utiliser des oligo-éléments : le magnésium, le phosphore et le cuivre à prendre en alternance ;
  • de prendre de la vitamine B qui aide à soulager les crampes nocturnes.

Soigner les autres types de crampes : l'acupuncture

Naturopathie et douleurs musculaires

En cas de crampe aux doigts de (crampe de l'écrivain), on peut essayer l'acupuncture :

  • technique qui stimule quelques points particuliers pour lutter contre les crampes ;
  • stimuler le MC 7 (7e point du méridien maître du cœur) situé au pli de flexion du poignet (dans le prolongement de l'auriculaire).

En cas de crampes au mollet, il faut stimuler :

  • V 65 (méridien de la vessie) situé au bord externe du pied, au niveau de l'articulation du petit orteil (même chose pour la crampe des orteils),
  • V 57, au niveau du mollet, en plein centre.

En cas de crampe des orteils outre le V 65 on peut stimuler R 1 (point 1 du rein), au centre de la plante du pied.

Naturopathie : hygiène de vie et douleurs musculaires

Quelques règles simples, notamment pour la prévention :

  • pour les sportifs qui sont sujets aux blessures au niveau des jambes, il faudra faire en sorte de renforcer la musculature des pieds et des mollets ;
  • les massages peuvent se révéler utiles et ils doivent s'accompagner d'une alimentation riche en magnésium en plus de l'eau minérale.

Traitement naturel du lumbago : acupuncture surtout

Outre l'ostéopathie, la naturopathie fait souvent appel à l'acupuncture et à l'auriculothérapie (acupuncture au niveau de l'oreille).

Autres traitements contre le lumbago :

  • les plantes Harpagophytum ou Ribes Nigrum : souvent aussi efficaces que les anti-inflammatoires en cas de lumbago aigu ;
  • le silicium organique : employé en compresses au niveau lombaire (dans ce cas, utiliser la forme liquide du G5) ;
  • le magnésium qui a un triple rôle :
    • soulager les contractures musculaires ;
    • calmer la douleur ;
    • limiter le stress.

Soigner les courbatures en naturopathie : chaud, massage

Pour les courbatures, il faut se montrer patient.

Avec le repos, les meilleures solutions restent :

  • l'application de chaud, les bains chauds (le plus chaud possible) ;
  • les massages ;
  • adopter une alimentation favorisant la détoxication.

Contractions musculaires : utilisation de la chaleur

Pour les contractions musculaires, on privilégiera également l'application de chaud.

La chaleur des bains doit être à la limite du supportable (variable en fonction des gens) et on doit s'y immerge une dizaine de minutes.

Il faut pratiquer des étirements musculaires dès le deuxième jour.

Lésions musculaires : argile, calendula, potassium, etc.

Le cas des lésions musculaires (claquage, déchirure musculaire, élongation) est particulier, car c'est la structure musculaire qui est atteinte.

Pour cela, plusieurs remèdes :

  • argile : un remède naturel extrêmement efficace est l'argile :
    • permet de récupérer beaucoup plus vite que ne le permettrait n'importe quel médicament ;
    • réaliser des emplâtres aussi souvent que possible et les placer sur la zone touchée : renouveler l'application dès que l'argile est sèche et chaude ;
  • calendula : excellent cicatrisant ;
  • teinture mère d'arnica : masser 2 fois par jour l'ensemble du mollet, si c'est lui qui est concerné (en complétant avec de l'Arnica Montana en 5 CH).
  • potassium et magnésium :
    • prendre une ampoule de potassium le matin et magnésium le soir, en dehors des repas ;
    • prendre une gélule de levure de bière en complément à midi (hors des repas).

Important : Ces différents conseils sont à appliquer pendant plusieurs semaines, mais doivent dans tous les cas être complétés par des visites médicales.

Besoin de mutuelle santé? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
mr
marie france roussel

superviseur | france loisir

Nouvel expert

agnès durand

alimenthérapie | https://vivelavie.jimdo.com

Nouvel expert

guy roulier

ostéopathe, posturologue, naturopathe, phyto-aroma | naturemania.com

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !