Traitement des douleurs musculaires

Sommaire

 

Un traitement pour chaque type de douleurs musculaires

Les douleurs musculaires peuvent être de toutes sortes :

La prévention est essentielle pour éviter tous ces désagréments, mais lorsqu'il est trop tard, il faut savoir quoi faire.

En fonction de chaque catégorie, un traitement adapté devra être observé.

GREC : la base du traitement des douleurs musculaires

GREC signifie Glace, Repos, Élévation, Compression : ce principe simple peut s'appliquer dans un certain nombre de cas de douleurs musculaires.

Ce principe qui consiste :

  • Glace : à placer une poche de glace sur la zone blessée à raison de plusieurs applications de 10 minutes au cours d'une même journée et en ayant pris soin d'interposer un linge entre la glace et la peau.
  • Repos : à réduire son activité pour éviter la douleur.
  • Élévation : à favoriser le drainage de l'hématome en surélevant les pieds (placer des cales sous les pieds du lit pour la nuit).
  • Compression : à comprimer avec une bande la zone gonflée pour limiter l'extension de l'hématome.

Cette méthode peut s'appliquer pour :

  • les claquages ;
  • les déchirures ;
  • les élongations.

Traitements des douleurs musculaires : les médicaments

Pour la grande majorité des douleurs musculaires, les médecins prescrivent une série de médicaments destinés à détendre les muscles et à calmer la douleur.

On retrouvera ainsi régulièrement des ordonnances avec :

  • des myorelaxants (depuis le 2 janvier 2018, ceux à base de thiocolchicoside ne sont plus remboursés car, en plus d'être génotoxiques et tératogènes, ils exposent à des diarrhées, des gastralgies, des photodermatoses et des convulsions) ;
  • des antalgiques ;
  • des anti-inflammatoires.

Lorsque l'origine de la douleur reste indéterminée, il est essentiel d'aller voir un médecin : il pourra éventuellement détecter les douleurs qui ont une origine plus grave (neurologique, auto-immune, infectieuse,etc.).

Kinésithérapie et traitement des douleurs musculaires

La kinésithérapie est souvent préconisée lorsqu'il s'agit de rééduquer des muscles endoloris ou blessés.

En effet, les kinés pourront :

  • aider la personne à récupérer plus rapidement ;
  • prodiguer des conseils utiles qui permettront d'éviter les récidives.

Ils peuvent également pratiquer des massages, parfois utiles dans certains types de courbatures.

Médecins sport : traitement douleurs musculaires sportif

Les médecins du sport sont les spécialistes à qui s'adresser en cas de douleurs musculaires, notamment dans un cadre sportif.

Ces professionnels :

  • pourront vraiment mettre en place un traitement adapté à chacun ;
  • et sauront répondre à toutes les questions qui pourront encore se poser.
Lire l'article Ooreka

Certains rhumatologues peuvent également proposer des injections de Plasma Riche en Plaquettes (PRP). Elles étaient autrefois réservées aux sportifs, mais elles peuvent désormais être proposées à tous les patients. Initiée dès les premiers jours, une injection de PRP traite efficacement les lésions musculaires grâce à sa concentration en facteurs de croissance qui permettent la régénération tissulaire.

Prévenir la douleur musculaire

Si vous pratiquez une activité sportive :

  • Hydratez-vous abondamment avant, pendant et après le sport.
  • Préparez vos muscles avec une huile chauffante, avant l’effort.
  • Échauffez-vous, faites des assouplissements, avant tout effort intense.

En cas de lumbagos ou de douleurs dorsales récurrentes :

  • Portez une ceinture lombaire lorsque vous devez soulever des charges lourdes, ou effectuer un long trajet en voiture.
  • Adoptez un bon positionnement pour soulever les objets. Ne vous baissez jamais vers l’avant, mais accroupissez-vous.

Pour prévenir les crampes survenant surtout la nuit : prenez 5 granules de Cuprum metallicum 9 CH tous les soirs avant de vous coucher.

Consulter la fiche pratique Ooreka

Ces pros peuvent vous aider