Traitement de la fracture de fatigue au pied

Sommaire

Une fracture de fatigue au pied peut survenir même s'il n'y a pas de traumatisme, lorsque l'un des os du pied n'arrive pas à résister aux contraintes qu'on lui impose. Bien qu'étant le plus souvent observée chez les sujets jeunes et sportifs, elle peut également survenir chez les personnes âgées.

Une activité physique inhabituelle, intense, répétée, la reprise d'une activité sportive ou son intensification, un changement de terrain d'entraînement ou de matériel peuvent provoquer une fracture de fatigue du pied. La principale difficulté est de ne pas confondre cette dernière avec une fracture survenant spontanément sur un os malade (ostéoporose, par exemple).

Voici quelques conseils pour prévenir, reconnaître et traiter la fracture de fatigue au pied.

1. Prévenez la fracture de fatigue au pied du sportif

La prévention des fractures de fatigue au pied passe par des adaptations de l'entraînement du sportif.

Lire l'article Ooreka

Débutez le sport progressivement

  • Si vous êtes débutant, veillez à ce que votre pratique sportive et votre entraînement soient progressifs.
  • N'augmentez pas brutalement l'intensité, la durée ou la fréquence de votre activité physique.
  • Soyez à l'écoute de votre corps.
  • Ne forcez jamais sur une douleur.

Adaptez la charge de travail à votre condition physique

  • Augmentez progressivement votre charge d'activité.
  • L'augmentation doit s'étendre au minimum sur 3 semaines.
  • Ménagez-vous des périodes de récupération.

Veillez à faire du sport dans de bonnes conditions

  • Changez régulièrement de chaussures de sport, car leur vieillissement augmente le risque de fracture.
  • Si vous êtes coureur, variez les surfaces d'entraînement et limitez les courses sur sol dur.

2. Reconnaissez la fracture de fatigue au pied

Vous souffrez vraisemblablement d'une fracture de fatigue au pied si :

  • la douleur est apparue au cours d'une activité physique intense ou inhabituelle ;
  • votre douleur, d'abord modérée, s'est aggravée progressivement ;
  • vous avez mal lorsque vous faites des mouvements du pied ;
  • vous sentez une amélioration lorsque vous vous reposez ;
  • vous avez une douleur a un point précis de votre pied et si vous appuyez sur cette zone, la douleur est intense ;
  • vous avez un œdème à l'endroit de votre douleur.

3. Traitez la fracture de fatigue au pied

Reposez-vous

  • Arrêtez le sport responsable de la fracture de fatigue pendant 6 à 8 semaines.
  • Mettez au repos le membre atteint en utilisant des cannes anglaises (béquilles).
  • Évitez d'appuyer sur le pied atteint.
  • Portez des chaussures confortables et larges.
  • Évitez le port de talons ou d'escarpins.

Refroidissez la blessure

  • Appliquez une poche de glace ou un sac de petits pois congelés sur la zone blessée.
  • Laissez la glace en place durant 10 minutes.
  • Renouvelez l'opération 3 fois par jour.

Calmez la douleur avec des antalgiques

Les antalgiques en vente libre (paracétamol, ibuprofène) peuvent calmer la douleur.

Consultez votre médecin

Consultez un professionnel si :

  • la douleur vous réveille la nuit ;
  • vous avez de la fièvre ;
  • les douleurs sont survenues à la suite d'un traumatisme ;
  • vous avez plus de 50 ans, car vous pourriez avoir une ostéoporose méconnue ;
  • vous avez une ostéoporose connue.
Lire l'article Ooreka

Reprenez progressivement

Reprenez le sport progressivement :

  • Écoutez votre corps.
  • Ne forcez pas sur la douleur.
  • Reprenez une activité progressivement en privilégiant dans un premier temps les sports portés (vélo, natation).

Materiel nécessaire pour le traitement de la fracture de fatigue au pied

Imprimer
Antalgiques (paracétamol)

Antalgiques (paracétamol)

À partir de 1,90 €

Chaussures de sport

Chaussures de sport

130 €

Poche de glace

Poche de glace

20 €