6 réflexes journaliers pour soulager la douleur

La douleur, imaginée ou réelle, physique ou psychologique peut devenir un véritable poison au quotidien. Elle monopolise les pensées de la personne touchée qui ne parvient plus à positiver. En identifiant son origine, musculaire ou articulaire, vous choisirez vos armes plus facilement pour remporter la bataille.

 

Les antidouleurs

Bien évidemment, les médicaments contre la douleur, couramment appelés antalgiques, apparaissent comme une solution première pour soulager rapidement la douleur. Ils sont classés en 3 catégories en fonction de leur puissance.

  • Niveau 1 : l'aspirine, le paracétamol, l'ibuprofène.
  • Niveau 2 (complète ou remplace le niveau 1) : la codéine, la dihydrocodéine, le dextropropoxyphène et le tramadol.
  • Niveau 3 : la morphine et les dérivés de l'opium.

D'autres médicaments sont également utilisés pour calmer les douleurs, comme les antidépresseurs, les anesthésiques, les antispasmodiques, les neuroleptiques, etc.

Pour éviter la prise de médicaments, concoctez-vous une petite salade aromatisée à l'huile d'olive et elle participera au soulagement de votre douleur ! L'huile d'olive contient de l'oléocanthal un anti-inflammatoire similaire à des produits de pharmaceutiques, comme l'ibuprofène.

Lire l'article Ooreka

Des aliments contre les maux de ventre

Comme les légumineux ou le riz et les céréales, les fruits secs, dégustés crus, aident à lutter contre la constipation et les douleurs aiguës au ventre. Leur forte teneur en fibre régule le système digestif.

Privilégiez :

  • les fibres ;
  • les abricots ;
  • les pruneaux.

En cas de maux de ventre typiquement féminins liés aux règles douloureuses, il existe un certain nombre de réflexes à adopter afin de se sentir plus sereine au cours de cette période :

  • Le gingembre, consommé cru ou en infusion, permet de soulager les crampes abdominales et les règles douloureuses.
  • L'eau chaude en bouillotte, placée sur la zone douloureuse, est également un excellent remède.
  • Enfin, la sauge aide à combattre les effets de la ménopause.

Chaud ou froid ?

Pour soulager la douleur sans la traiter, le froid et la chaleur demeurent de précieux alliés.

La chaleur permet de soulager les douleurs musculaires, comme :

  • les torticolis ;
  • les courbatures ;
  • ou encore les crampes.

Des poches contenant du gel de couleur bleue sont disponibles en pharmacie. Il suffit de placer ces poches quelques minutes dans l'eau chaude ou au micro-ondes pour conserver la chaleur de longues minutes. Un quart d'heure suffit la plupart du temps pour soulager.

Si vous souffrez de maux d'estomac (digestion difficile, règles), une simple bouillotte vous sera d'une aide précieuse.

Le froid adoucit les douleurs liées aux articulations (genoux, chevilles, coudes…). Une simple poche remplie de glaçons peut faire l'affaire ou, si vous ne possédez pas de congélateur, un gel disponible en pharmacie peut faire figure de remplaçant.

Lire l'article Ooreka

Le baume du tigre

D'origine chinoise, le baume du tigre rassemble 2 mélanges distincts permettant de soulager rapidement et naturellement plusieurs douleurs très précises.

Le baume du tigre blanc est composé de différents éléments naturels :

  • camphre ;
  • menthol ;
  • huile de menthe ;
  • huile d'eucalyptus ;
  • et huile de clous de girofle.

Leur action combinée permet un soulagement quasi instantané. Ce mélange est particulièrement efficace contre :

  • les migraines ;
  • les congestions nasales ;
  • les piqûres d'insectes.

Le baume du tigre rouge qui contient en plus de l'huile de cajeput, de l'huile de cannelier de Chine et de l'huile de lavande soulage les douleurs et les contractures musculaires.

Consulter la fiche pratique Ooreka

La zen attitude

Le stress accentue les effets de la douleur, quand il ne la provoque pas. Si vous vous débarrassez de vos anxiétés par la relaxation, vous ressentirez d'ores et déjà un réel apaisement, tant physique que moral :

  • Allongez-vous et fermez les yeux.
  • Respirez doucement.
  • Essayez de visualiser votre zone de souffrance en créant mentalement une image rouge.
  • Visualisez ensuite l'ensemble de votre corps.
  • Visualisez le trajet de votre respiration jusqu'à atteindre la zone rouge.
Lire l'article Ooreka

Bougez, sautez, dansez !

Le sport permet de combattre la douleur et de se sentir plus fort. En outre, il produit un effet thérapeutique en rejetant les toxines emmagasinées par le corps et en vidant la tête.

En revanche, si vous êtes blessé ou si vous vous remettez d'une opération, faire du sport présente à la fois des atouts (rééducation, mobilité) et des risques. Demandez conseil à votre médecin pour choisir un sport qui corresponde bien à votre état de santé.

Lire l'article Ooreka

Le rire : une arme imparable

Le rire reste un autre moyen redoutablement efficace de se débarrasser des angoisses qui accroissent la douleur. Le fou rire apaise en déclenchant des substances influant sur le bien-être.

Il existe par ailleurs des thérapies qui consistent à se forcer à rire. Elles sont utiles pour :

  • susciter une bonne humeur collective ;
  • détendre le muscle du diaphragme ;
  • libérer ses tensions intérieures.
Lire l'article Ooreka

Ooreka vous en dit plus

Si le mal se guérit de multiples manières, il est préférable de soulager la douleur avec des techniques naturelles.

Toutefois, en cas de doute sur les effets secondaires ou sur les risques d'allergies que peuvent provoquer certains antidouleurs, demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien.

Pour aller plus loin :